Metropolis

Créations musicales

Dans le cadre du bicentenaire de la mort de Claude Nicolas Ledoux, Sentimental Noise s’est vue confier la mise en place d’un ciné concert autour de ce légendaire film qu’est  « Metropolis » de Fritz Lang dans le prestigieux cadre de la Saline d’Arc et Senans.

Ce film tourné en 1927, raconte l’histoire de Metropolis, cité modèle de l’avenir, première synthèse cinématographique de toutes les cités imaginaires qu’elles soient Babel, Babylone, l’Utopia de Thomas More, le Phalanstère de Fourier et la Cité idéale de CN Ledoux. Metropolis est l’idéalisation d’une ville corporative où la technique est la source de la puissance, où ingénieurs, administratifs et ouvriers travaillent en étroite collaboration et dont le commandement et la dernière instance revient à un seul leader.

La réflexion musicale ne peut s’inscrire face à cette œuvre que dans un registre contemporain à la fois dans l’écriture musicale, composition par modèles interactifs et dans l’écriture sonore qui va avoir recours à des techniques de traitement du son les plus récents.

La musique ne cherchera pas à séquencer le film mais au contraire à traiter des concepts transversaux comme la masse, la fluidité, l’attente, la machine, etc.… par l’accumulation de gestes mémorisés par l’ordinateur.

Direction musicale, composition : Christian Girardot

Clarinette : Thierry Perrout

Piano : Véronique Sach-Hien

Contrebasse : Giulio Rubino

Percussions : Joël Lorcerie

Electronique en temps réel : Daniele Segre Amar

électronique et diffusion : Raphaël Vens